Tri et Préparation des déchets

 

Le traitement mécano-biologique vise à séparer la part valorisable des déchets ménagers pour un recyclage matière (métaux ferreux et non ferreux, papier carton…) et méthaniser et /ou composter la matière organique.

Le tri et la préparation sont donc des étapes préalables fondamentales qui conditionnent en grande partie les performances des procédés de valorisation.

Pour optimiser davantage la récupération de la matière organique VINCI Environnement dispose du procédé BRS® mondialement reconnu devenu un élément quasi-incontournable de toutes les usines de traitement mécano-biologique.

Pour extraire le plus finement possible la part fermentescible à valoriser, le tri peut être granulométrique, densimétrique, magnétique ou optique pour séparer les déchets en plusieurs fractions :

une fraction valorisable (métaux ferreux et non ferreux),
une fraction organique dirigée vers l’unité de méthanisation ou de compostage aérobie,
une fraction non valorisable à haut pouvoir calorifique (plastiques, bois…) dirigée vers un centre de stockage ou une unité de valorisation thermique.

Ce tri sera opéré par des trommels de criblage ou par des BRS® conçus et construit par VINCI Environnement.

Le BIOPOLE d’Angers est équipé de 2 BRS® de 48m de long et 4,2m de diamètre qui peuvent prétraiter jusqu’à environ 240 T de déchets triés par jour.




Photo L. Notarianni
Une technologie phare : le BRS ® Cette technologie, appelé aussi bioréacteurs ou tube de préfermentation, est composée principalement d’un tambour rotatif dans lequel séjournent les déchets ménagers pendant environ 2-4 jours. L’action combinée de la rotation des déchets, de l’élévation de la température et du phénomène d’attrition sur les corps inertes permet de transformer les matières fermentescibles en fines, aisément récupérables par un simple criblage. VINCI Environnement, héritière historique du procédé, maîtrise parfaitement cette technologie aussi bien sur le plan de la conception mécanique que sur le plan des performances de traitement. Ce procédé de bioréacteur, dont VINCI Environnement est un ardent promoteur, est devenu un élément quasi-incontournable de toutes les usines de traitement mécano-biologique.