Présentation

 

« La réduction des déchets est l’un de nos enjeux prioritaires.
Les valoriser en chaleur et en énergie nous implique de façon responsable dans la préservation de la planète ».


Le traitement thermique des déchets s’inscrit à plusieurs titres dans la perspective du développement durable. Il permet tout d’abord une réduction optimale des déchets produits de 70% en masse (voir de 95% après valorisation des mâchefers) et de 90% en volume. Il permet ensuite une valorisation efficace de l’énergie contenue dans les déchets tout en maitrisant les exigences réglementaires européennes en matière de rejets atmosphériques. Autant d’incontournables qui valident aujourd’hui de façon pertinente le traitement thermique des déchets dans un schéma global d’élimination.

Des procédés, un réel avant-gardisme

VINCI Environnement est le seul concepteur à maîtriser, en interne, l’ensemble des technologies de ce domaine. Ses différents modèles de four rotatif, à gradins, à rouleaux et sa grille refroidie à l’eau récemment développée, constituent une gamme complète et innovante pour valoriser une large gamme de déchets :
les déchets ménagers
les refus du traitement mécano-biologique
les déchets divers en co-combustion (boues d’épuration des eaux usées urbaines, déchets des activités de soins)
les déchets industriels (solides, liquides, pâteux)

Largement éprouvées depuis plus de 30 ans, les technologies de combustion mises en œuvre par VINCI Environnement sur une soixantaine de lignes en exploitation, continuent à être développées par les moyens propres de la société. Ces développements portent notamment sur le four à rouleaux, dont la conception le rend capable de s’adapter à une grande variété de déchets :
les déchets humides à bas PCI, comme ceux traités sur l’unité de Fort de France, réalisée par VINCI Environnement en 2001
les déchets à fort pouvoir calorifique comme ceux qui seront traités sur l’UVE de Clermont-Ferrand en cours de construction.

PCI Le pouvoir calorifique inférieur (PCI) est une propriété physique de tous les combustibles : charbon, gaz naturel, essence et déchets. Il représente la quantité réelle de chaleur dégagée dans un processus de combustion (exprimée le plus souvent en kilocalorie, kilojoule ou mégajoule) d’un kg ou d’un litre de combustible. Le PCI des déchets dépend de la composition du combustible, fraction biodégradable, papiers, plastiques, métaux … et de son taux d’humidité. Plus le pouvoir calorifique est élevé, plus il peut être récupéré d’énergie thermique et électrique.
Pouvoirs calorifiques de quelques combustibles :
Combustible Pouvoir calorifique en MJ/kg
Charbon 33,3
Gaz naturel 38,1
Essence 42,5
Diesel 43,0
Déchets 9,5
Enfin, maitrisant en interne toutes les technologies de traitement des fumées, les conceptions-réalisations de VINCI Environnement dans le domaine de la valorisation énergétique sont toujours assorties des meilleures technologies disponibles en matière de dépollution et de protection de l’environnement (voir Traitement des fumées).

style="float:left; margin-top:20px;">